Formation

Sage femme marocaine, qui est tu ?

La pratique des sages-femmes est régie par des lois qui précisent son champ d’exercice et d’autonomie. Ses compétences sont définies par le  référentiel des compétences.

Sage-femme Marocaine « qualifiée » capable de contribuer de façon efficace et durable à l’amélioration de la santé et du bien-être de la population marocaine en termes de santé de la reproduction.

La sage femme est toute personne qui en fonction du  titre ou diplôme détenue dans les limites des compétences acquises au cours de la formation de base ou la formation continue, exerce les actes nécessaires au diagnostique et à la surveillance de la grossesse, pratique l’accouchement eutocique, prodigue des conseils, dispense les soins et assure la surveillance postnatale de la mère au nouveau-né et au nourrisson.

La sage-femme établit, conformément aux textes législatifs et réglementaires en vigueur, les certificats de naissance.

Elle assure le dépistage des risques et des complications au cours de la grossesse, l’accouchement et le post partum.

Elle recourt en cas de nécessité, au médecin et exécute les mesures d’urgence nécessaires en attendant l’intervention médicale, ou procède à l’orientation ou à l’accompagnement de la femme, de son nouveau-né ou de l’un des deux lors du transfert vers l’établissement approprié à leur état de santé. Elle contribue aux activités de la santé reproductive et participe aux actions de sensibilisation, d’éducation et de communication auprès de la femme, de la famille et de la communauté. (Article1 de la loi 44-13).

Dotée de compétences scientifiques et médicales, la sage-femme possède aussi un excellent sens relationnel. Sa capacité à établir une relation de confiance avec la femme enceinte est primordiale. C’est un métier d’aide et de soutien, où pédagogie et mise en confiance sont indispensables.

Formation

Pour devenir sage-femme au Maroc, il faut suivre des études de 3 ans après le baccalauréat, pour avoir le diplôme de sages femmes :

  • Diplôme de licence dans la filière de sage femme, délivré par l’un des Instituts Supérieures des Professions Infirmières et Techniques de Santé relevant du Ministère de la Santé ou par un autre établissement d’enseignement supérieur public marocain, ou un titre ou diplôme reconnu équivalent audit diplôme conformément aux textes législatifs et réglementaires en vigueur.
  • Diplôme de Sage-femme délivré par un établissement de formation professionnelle privée, autorisé conformément aux textes législatifs et réglementaire en vigueur, dans l’une des filières qualifiées, sanctionnant des études d’une durée d’au moins trois ans effectués par succès après l’obtention du baccalauréat.